ACCUEIL
PRESENTATION EN VIDEO
INFORMATION
L'ECLUSE
LE BLOCKHAUS
Le Masson du Parc
LA FLORE DE L'ILE
LA FAUNE
LES NEWS
ARCHIVES
CONTACT
LIENS
PRIVE

 

 Le Guillemot marmette

Famille des Alcidés

  • Peut parcourir jusqu’à 6 000 km par année au cours de sa migration
  • Peut sauter du sommet de falaises de plus de 500 m de haut .
  • Peut vivre jusqu’à 25 ans
  • Peut effectuer les 1 000 premiers kilomètres de son voyage de migration à la nage encore oisillon

Un peu plus petit que le pingouin, au plumage analogue, dos noir et ventre blanc ; bec pointu long de 3 doigts, noir sur toute sa longueur. La mandibule supérieure, à sa pointe, 2 petits prolongements qui débordent de chaque côté sur l’inférieure. Bec en grande partie couvert d’un duvet ras. Les pieds sont placées tout à l’arrière du corps, situation qui le rend aussi bon nageur et plongeur qu’il est mauvais marcheur. Les doigts antérieurs sont reliés par une palmure, le doigt postérieur est atrophié. Plumage épais plaqué sur le corps, pourvu d’une importante couche de duvet. Leurs séjours fréquents dans l’eau ont pour conséquence de les doter d’un squelette faiblement pneumatique. Leur glande uropygienne qui graisse leur plumage est bien développée, de même que leurs glandes nasales qui, par suite du contact avec l’eau de mer, éliminent le sel. Les ailes sont courtes et servent à se mouvoir sous l’eau (15 à 20 battements par minute).  

 Le Guillemot de Troïl est le plus sudiste des nicheurs, ses moeurs dénotent un instinct trés social. Ces oiseaux ne bâtissent pas de nid, la femelle ne pond qu'un oeuf directement sur les corniches rocheuses, l'oeuf de couleur variable est parsemés de taches .Légèrement conique, en forme de toupie il ne peut rouler  au pied de la falaise.L’incubation de cet œuf pondu est partagé non seulement par les parents, mais aussi par des suppléants bénévoles qui à l’occasion, prennent la place des parents. La couvée dure entre 29 et 33 jours. Les Guillemots sont avec les pingouins, les hôtes les plus caractéristiques des colonies Immenses (ou rookeries), que ses oiseaux constituent  à l'époque de la reproduction.

   

   

Le Guillemot
 
© 2018