ACCUEIL
PRESENTATION EN VIDEO
INFORMATION
L'ECLUSE
LE BLOCKHAUS
Le Masson du Parc
LA FLORE DE L'ILE
LA FAUNE
LES NEWS
ARCHIVES
CONTACT
LIENS
PRIVE
 

" La prise exceptionnelle du 8 août 2011. Le record de l’écluse ! "

 

  

 

  

 

Depuis la fin des travaux de rénovation de l'écluse N° 7 à Bon Secours chacun se demandait si les poissons viendraient fréquenter notre pêcherie.

Bien sûr quelques mulets, sprats et tacauds faisaient le bonheur de certains  mais le doute subsistait chez nos amis pêcheurs rêvant de prises de plus d'importance

Eh bien qu'ils soient rassurés : un maigre d'environ 30 kilos mesurant près de 1,30 m de long a été pris à la basse mer de 19 h ce 8 août 2011, par un petit coefficient de 51.

Il faut préciser que la mer avait brassé pendant le week end précédent, le mauvais temps ayant donné orages et vents par rafales.

Le maigre est un chasseur, la pêcherie lui aurait-elle servi de garde-manger !

Alors d'autres prises en perspective ?

 

 
                                             
         
 

 

Le Maigre aussi appelé Maigrat, Maigrette, Courbine, ou Grogneur

 
   

Son nom de « Maigre » vient de sa chair blanche qui donne l’impression d’un poisson peu gras.

  
 

Nom latin : Argyrosomus regius

Plus grosses prise : 2m, environ 100Kg.

Lieu de reproduction : Regroupés sous la forme de « meules » au mois d'avril au large de l'embouchure de la Gironde, les maigres remontent dans l’estuaire au mois de mai pour s’y reproduire. A la mi-juin, ils rejoignent l’océan où ils longent le littoral pour se nourrir. Ils peuvent remonter ainsi très haut le long des côtes puisqu'on peut les pêcher par exemple en Manche.

 
   

Description : corps filiforme, légèrement aplati sur les flans, belle nageoire dorsale argentée, une ligne noire argentée pointillée sur le haut du flan allant jusqu'à la nageoire caudale. Les lèvres pointues ou arrondies suivant l’âge.

Son surnom de « Grogneur » lui vient des sons sourds émis lors du frai par des vibrations musculaires amplifiées par sa vessie natatoire. Ce bruit peut s’entendre à une dizaine de mètres lorsqu’il est en banc, pour le bonheur des pêcheurs. Les bâteaux passant à sa verticale peuvent le repérer.

 
   Très apprécié par les "palais" espagnols ou italiens pour la finesse de sa chair. Il fait l’objet d’élevage dans plusieurs pays d’Europe  

UNE BELLE PRISE
 
© 2018